Expériences28 juin 2022/aucun commentaire

Un bar atypique dans le Jura

« Hey mec ! Et si on ouvrait un bar ?! »

Combien de jeunes personnes se sont exclamées ainsi lors d’un apéro entre amis une bière à la main ? Combien ont véritablement ouvert un bar ? On est d’accord, tous sont des petits joueurs ! Ce n’est pas le cas de Megan et Stéphane qui, EUX, ont ouvert un bar à Arinthod dans le Jura. Là, il y a du challenge !

Bar la Bistraille

Tout a commencé il n’y a pas si longtemps dans un Jura dont le charme n’a d’égal que la population de vache, autrement dit, un charme sans limite. L’histoire commence aux abords de la commune d’Arinthod, petite bourgade classée « Cité de Caractère de Bourgogne Franche-Comté ». Printemps 2020, la France entière est mise à l’arrêt par un certain virus. Ce premier confinement impact bon nombre de travailleurs notamment des saisonniers comme Megan et Stéphane qui ont l’habitude de travailler à la station de Val Thorens.

C’est ainsi qu’ils se retrouvent à Arinthod dans une maison de famille de Stéphane. Déjà brasseurs à leurs heures, ils profitent de récupérer le local et le mobilier d’un restaurant qui ferme pour lancer LA BISTRAILLE.

Un bar unique

Le nom est très impactant, on comprend de suite le côté « bistro » mais c’est quoi cette histoire d’ail ? Il se trouve que ce charmant couple a longtemps vécu en Transylvanie et qu’il était dans la coutume du pays de se prémunir des créatures mythiques, notamment d’un certain comte Dracula à l’aide d’une bière à base d’ail…

Bon ok, cette version c’est du pipeau, mais l’histoire est cool.

En réalité, vous trouverez dans ce bar de l’ail pas comme les autres : de l’ail noir. C’est un ail qui a cuit longtemps (une dizaine de jours) et le goût est absolument différent. L’ail noir est un puissant anti-oxydant, il réduit le cholestérol, favorise la circulation sanguine, stimule l’immunité, détoxifie le foie… Il traite les petits maux mais aussi prévient des AVC, maladie d’Alzheimer, maladies cardiovasculaires… Panoramix s’en serait grandement inspiré dans la confection de sa fameuse potion.

Vous pouvez déguster cet ail nature en tartine, avec du comté (dans le Jura tout se déguste avec du comté !). Il existe une version du moelleux d’Arinthod à l’ail noir (rendez-vous à la fruitière d’Arinthod).

Bistraille bar Jura

Un esprit saint dans un corps sain

Quoi qu’il en soit, vous devez déguster cet ail avec une des bières brassées à la Bistraille. C’est ce que l’on appelle un circuit très court.

Nous avons mentionné l’âme de ce lieu incarné par  Megan et Stéphane, leur ail et leur bière, mais le corps est tout aussi intéressant. Composé de mobilier de récup’, soyez sûr que Valérie Damidot n’est pas passée par la Bistraille et c’est justement ce qui fait tout le charme de ce lieu atypique. Le marouflage, c’est carrément surfait !

L’âme et le corps ne peuvent s’exprimer qu’en ajoutant une dose d’émotion à ce lieu. Cette émotion s’incarne dans l’éclectisme musical insufflé par la playlist du bar. Et comme l’émotion n’est jamais trop forte, des concerts sont organisés tout l’été.

Bar Bistraille Sud Jura

La récompense après une randonnée dans le Jura

Plus qu’un bar, la Bistraille est une expérience à vivre à Arinthod. Lorsque vous avez avalé des kilomètres dans votre journée, l’apothéose de la randonnée surviendra au moment de prendre place dans ce lieu atypique, une tartine d’ail noir et une bonne bière devant vous.

Croquette sur le gâteau, les chiens aussi peuvent profiter d’un rafraîchissement en se rendant à la Bistraille.

Pour rejoindre ce lieu sympathique, rendez-vous 16 Rue de la Croix de Fer 39240 ARINTHOD. Si vous voulez être informé des dates de concert vous pouvez suivre la page Facebook de la Bistraille ou passez un coup de fil au 06 20 14 37 03.

Bar la Bistraille Jura

Puisqu’Arinthod vous interpelle, nous vous recommandons la lecture de cet article pour faire le plein de bons plans aux alentours de cette Cité de Caractère de Bourgogne Franche-Comté.

bar
biere
brasseur

Par quentin